Une cuisine colorée et gourmande 

Matelote traditionnelle ou revisitée, éclaté de chevreuil, d'agneau ou de veau, foie gras d'oie, carpaccio d'espadon aux fleurs et plantes du jardin... Alexis Albrecht travaille le produit brut, alterne recettes traditionnelles dans le respect des saisons et de la nature, et surprend avec quelques notes de cuisine moléculaire. Au Vieux Couvent, c'est une cuisine résolument authentique et généreuse.

Alexis Albrecht, un chef étoilé 

Fils d’un autodidacte cuisinier, Alexis Albrecht a fait ses classes à Ottrott, chez Patrick Fritz, winstub alsacienne réputée. Son parcours est ensuite associé aux grands noms de la gastronomie française : du Crocodile*** au côté d’Émile Jung aux frères Pourcel*** à Montpellier en passant par la Provence de Jacques Maximin**... Des rencontres fécondes qui façonnent  le Chef, étoilé Michelin. Une réussite !

La fierté d'un terroir

Résolument ancrée en terre d'Alsace, la cuisine d’Alexis met à l'honneur les trésors du Ried et du Rhin,  les légumes et herbes du potager de famille et une soixantaine de plantes sauvages.  Un festival de parfums, de textures et de saveurs ponctué de notes italiennes, à l'image de sa maman Lucienne. Résultat : des assiettes gourmandes et chantantes !

Un Chef en éveil

Le Chef est curieux, à l'affût de nouvelles saveurs, de mariages inédits. Sa cuisine s'enrichit au gré des saisons, des découvertes et des envies. Pourquoi pas un nem ou un samoussa décliné d'un chevreuil chassé dans le Ried ? Au Vieux Couvent cultive à merveille le métissage des goûts, la dimension universelle de la cuisine. Au menu, créativité, inventivité et délices !

Une cuisine haute en couleur

​Au menu : des fleurs comestibles, des poissons du Rhin et d'ailleurs - tanche, sandre, anguille, brochet pour la célèbre matelote -, des produits locaux, des légumes et des salades maison tout droits venus du potager familial, des herbes sauvages... Pour des plats qui surpennent et réjouissent les hôtes du Vieux Couvent.

Les essences de tomates, les crèmes d'ail, le sorbet concombre, le caviar de persil plat, la glace à la reine des prés,.. un tourbillon de saveurs acidulées, douces, fraîches, profondes et généreuses !

Les desserts

Difficile d’évoquer le Vieux Couvent sans parler des desserts ! Nous sommes en Alsace, terre de becs sucrés... Alors, habitués ou hôtes de passage, laissez-vous séduire par le Festival de desserts, succession de 5 ou 6 créations, variant régulièrement. De "la Soupe de coing au vin de framboise, croustillant à la graine de pavot et sésame, glace à la reine des prés" à "la Torche revisitée au potimaron confit" en passant par "l'Ephémère à la crème de citron de la Côte d'Azur, sorbet aux mûres du jardin"... Alexis Albrecht joue avec les textures, le chaud et le froid, la tradition et la modernité de la cuisine moléculaire... Un voyage exceptionnel au pays de la gourmandise...  

Alexis Albrecht a reçu le titre de Pâtissier de l'année en 2015, décerné par Gault & Millau.

La cave

Notre cave peut s'enorgueillir de 380 références ! Vins d'Alsace bien sûr, mais aussi d'autres régions... sans oublier les Barolo et autres vins italiens, clin d'oeil à la tradition familiale !